+596 696 43 04 45 peggy@peggyebring.com
    facebook
    Instagram
    Youtube
    facebook
    Instagram
    Youtube
0 Items

À propos de Peggy

Mon histoire

J’ai commencé ma carrière, comme beaucoup de « frenchies », à Londres en banque d’investissement. Après des études d’ingénieur et un mastère de finance de marchés, Londres semblait une évidence. J’ai adoré mes débuts en salle de marchés ; il y règne une énergie et un buzz particuliers. Mais après quelques années, la magie, l’excitation, et l’émerveillement du début avaient disparus pour laisser place à une fatigue physique et psychologique, voire spirituelle. En dépit d’un salaire plus que satisfaisant, je me sentais vide et avec de moins en moins d’envie et d’énergie à donner à mon travail. J’étais devenu lundi-phobique. La seule pensée de devoir retourner au boulot le lundi matin m’épuisait et me déprimait au plus haut point. Bien heureusement la crise financière est arrivée ; et avec elle son flot de débâcles et de licenciements. Merril Lynch, compagnie pour laquelle je travaillais à l’époque, n’y a pas échappé. Après un rachat par Bank of America, je me suis vue offrir gracieusement une petite somme rondelette pour terminer ma relation, désormais devenue douloureuse, avec Merril Lynch ; somme que je me suis bien sur empressée d’accepter, en dissimulant ma joie bien évidemment.

Me voilà donc à la maison, couchée sur mon lit, les yeux scrutant le plafond blanc terne de ma chambre à me demander ce que j’allais bien pouvoir faire de ma vie. La banque? Il en était hors de question. Ben quoi alors ? Bonne question! « ben j’sais pas » …et c’est bien là le problème. Ce qui devait être une célébration de liberté, s’est vite transformé en un grand point d’interrogation, et le vide que je ressentais avant d’avoir quitté mon travail n’en était que plus intensifié. J’étais perdue. Il fallait tout reconstruire, et je ne savais pas par où commencer, ni même pas quoi reconstruire. 

Après deux jours à me morfondre sur mon sort, je me suis dit qu’il était temps de me sortir les doigts du … et de chercher une solution. J’ai donc commencé à assister à tous les séminaires de développement personnel que je pouvais. De là, je suis tombée dans l’univers de l’investissement immobilier et ai décidé de monter mon petit business. A défaut de trouver ma véritable voie, ma mission, je pouvais bien travailler à mon indépendance financière. Quitte à être perdue, autant l’être avec de l’argent. Après tout il fallait bien payer les factures. Je vous la fait courte : fiasco, échec monumental ! Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. J’ai écumé les séminaires de développement personnel, assisté à nombre de formations en investissement immobilier, en marketing sur internet et marketing de réseau. Rien n’y a fait. J’allais d’échec en échec. J’avais en effet acquis beaucoup de connaissances dans des domaines qui m’étaient totalement étrangers, comme le marketing ; Mais cela n’avait pas suffi. Après deux ans d’errance entrepreneuriale, j’arrivais au bout, de mon argent, et bout tout court d’ailleurs. Fatiguée de me battre, j’ai donc repris un travail en banque d’investissement.

Mais heureusement, mon salut est venu sous la forme d’un email qui m’invitait à venir découvrir ma « greatness ». Sans grande conviction, et je dirais même avec beaucoup de scepticisme, je me suis décidée à y aller. Quelle ne fut pas ma surprise. J’en suis ressortie hébétée, désarçonnée, ne comprenant pas vraiment où j’avais mis les pieds et ce qui m’arrivait.  Mon monde était à l’envers. Vu mon égo rationnel et récalcitrant, il m’a quand même fallu y retourner deux fois pour commencer à y voir plus clair et intégrer cette nouvelle façon de voir la vie. Donner une orientation créatrice à sa vie commençait à faire sens. C’est ainsi qu’a commencé mon fabuleux voyage avec l’intuition ; voyage qui m’a permis de découvrir qui je suis, de me reconnecter à ma véritable nature et de donner une direction nouvelle à ma vie. Beaucoup de choses ont changé depuis. Je suis désormais naturopathe, coach de vie intuitif, et accessoirement danseuse de samba. Je m’adonne à mes passions et les partage avec qui voudra bien me prêter une oreille attentive. La vie n’est pas toujours toute rose. Changer de vie, y compris divorcer, ne s’est pas fait peur, tristesse, colère et frustration. Laisser tomber les structures qui ne concourraient pas à mon épanouissement n’a pas été chose facile.  Mais quand on est déterminée à suivre son chemin, écouter son cœur et à se réaligner, on finit par surmonter les obstacles et petit à petit construire son rêve. Mon rêve, ma mission, est de reconnecter les gens avec leur cœur et leur pouvoir créateur afin qu’ils créent leur mission d’âme.

 

Le monde a besoin d’un changement de conscience. Ce changement se fera avec chacun d’entre nous.